Plaisir d'écrire

Un forum consacré uniquement aux fanfictions sur les mangas et les séries TV
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une vie avec toi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wakagirl



Féminin Nombre de messages : 3
Age : 29
Localisation : nice
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Une vie avec toi   Ven 28 Déc - 23:46

UNE VIE AVEC TOI



lI ouvrit les yeux et regarda la place vide à coté de lui. Vide, encore vide. Il s’allongea sur le dos et regarda le plafond. Depuis combien de temps se sentait il aussi mal? Depuis qu’elle était partie. Genzo soupira puis se décida à se lever. Toute la maison était vide depuis son départ, tout était trop calme. Lui, le grand SGGK, le meilleur goal d’Europe, réputé froid et insensible, avait tellement changé! Le foot n’avait plus la même saveur sans elle, la vie n’avait plus les mêmes couleurs. Sa vie n’était plus qu’une répétition de gestes absurdes, sans aucun sens. Il avait essayé de l’oublier, dans la compétition, ou dans les bras d’autres femmes mais rien n’y faisait! Son image était gravée à tout jamais en lui.
Il alla à l’entraînement, c’était la seule chose qui lui permettait de ne pas se fermer complètement aux autres. Les autres gars de l’équipe le regardaient, le laissaient faire, personne ne pouvait l’aider et les quelques tentatives avaient fait plus de mal que de bien. Schneider était le seul qui continuait ses efforts mais rien n’y faisait: son gardien, son ami, souffrait et personne ne pouvait l’aider à aller mieux. Comment en était il arrivé là? Il souffrait de son absence pourtant il ne regrettait jamais ce soir où il l’avait rencontré. C’était inoubliable. Le mois de mars venait juste de débuter, il rentrait de l’entraînement, ses pensées concentrées sur le match du lendemain où il ferait face au meilleur buteur de Bundesliga, Ralph Hieber. c‘est alors qu ‘il la vit, belle, souriante, s’approchant de lui:
- «  excusez moi, pourriez m’indiquer chemin pour gare?
Son allemand n’était vraiment pas parfait mais elle avait une façon de s’exprimer qui le fit fondre dès le premier instant.
- euh oui au bout du chemin vous tournez à droite puis vous remontez jusqu’à la fontaine et vous y êtes.
La jeune fille ouvrit de grands yeux étonnés: elle n’avait absolument rien compris!
Genzo réessaya en anglais mais le résultat fut le même. la jeune fille paraissait extrêmement gênée alors que la situation amusait le portier japonais.
-ok c’est pas grave, déclare la jeune étrangère , merci de votre aide, je vais me débrouiller
-non, attendez, je vais vous y amener vous avez compris?
-merci mais vous êtes pas obligé.
-ça ne me dérange pas »

Il l‘accompagna donc jusqu’à la gare. Il se souviendrait toute sa vie de ce moment, ce bref moment où il était tombé amoureux d’elle. Ils discutèrent tantôt en allemand , tantôt en anglais. Il se souvenait à quel point elle était nulle en allemand, même si son niveau d’anglais n’était pas mieux! C’était ce jour là qu’il rencontra la jeune et jolie Emilie, 18 ans, française, en vacance chez une de ses amies. Après son bac, elle avait décidé de se prendre une année sabbatique pour voyager en europe. Genzo aimait de souvenir de ces moments où ils étaient ensemble. Ils s’étaient souvent revu après ça, elle était venue voir le match le lendemain, et tous les autres match. Au début, elle encourageait le Bayern, mais très vite, elle ne s’occupait plus que du goal. Genzo Wakabayashi, le grand goal tomba fou amoureux de cette jeune fille si différente de toutes les autres. Combien de filles auraient été capables d’aller se baigner dans la fontaine du centre ville à 4 heures du matin? Combien auraient eu le culot dont elle faisait preuve? Elle n’avait peur de rien, ou alors de pas grand chose, elle était vive, surprenante mais tellement attachante. Avec elle, il n’avait jamais connu l’ennui, la monotonie. Il s’était même surpris a manquer un entraînement pour rester un peu plus avec elle. Il se souvenait comme ses coéquipiers le chambraient chaque fois qu’ils étaient ensemble, de la douceur de ses baisers, de l’amour qu’il avait pour elle mais surtout du respect qu’elle lui inspirait. Les femmes avaient toujours été pour lui quelque chose de passager, un « divertissement », il en avait connu beaucoup, la plupart duraient une nuit, peut être deux, mais jamais plus. Avec emmy, c’était pas pareille.
Pourtant, aujourd’hui, cette belle histoire était terminée. Il avait perdu la seule personne qu’il avait jamais aimé, et tout ça à cause de……. Lui!!!! «  Si seulement j’avais eu le temps de lui dire tout ce que j’ai à lui dire, j’aurais pu la retenir, mais je n’ai rien fait…..tout ça parce que j’ai eu peur de lui dire à quel point je l’aimais. J’aurais pu lui donner tellement de choses, elle ne voulait entendre que deux mots et je n’ai pas été capable de lui dire. Elle est partie sans que je lui dise tout ça! Je ne suis qu’un lâche! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wakagirl



Féminin Nombre de messages : 3
Age : 29
Localisation : nice
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Une vie avec toi   Ven 28 Déc - 23:47

Lâche, ce mot résonnait dans sa tête depuis des semaines. Il n’avait pas compris que, malgré son nom, sa célébrité, et même sa fortune, la seule chose qu’Emilie voulait, c’était qu’il lui dise ces mots qu’il n’avait jamais prononcé, pour personne. C’est bien après son départ qu’il l’avait compris, mais c’était trop tard. Elle avait quitté l’Allemagne pour retourner en France et il ne savait même pas dans quelle ville! Il avait essayé de la joindre sur son portable, laissé des dizaines de messages mais elle n’avait jamais répondu.
Depuis ce jour là, Genzo n’avait plus réussi à aimer le foot. Et pourtant ses performances sur le terrain étaient toujours aussi exceptionnelles.
Ce quelle était devenue? Il l’ignorait mais ces trois mois passés sans elle étaient une torture. Chaque jour qui passait lui donnait l’impression de perdre pied un peu plus. Les femmes n’avaient pas d’intérêts pour lui bien qu’il passait ses nuits avec une différente a chaque fois.
Schneider vint à sa rencontre après l’entraînement :
- «  Alors?
- ….Alors quoi?
- Alors qu’est que tu racontes de beau?
- Rien
- Tiens ça change! Alors dis moi t’as regardé quoi à la télé hier? Pas génial comme question je sais mais faut bien commencer quelque part. si tu veux pas répondre, raconte moi n’importe quoi.
- J’ai rien à raconter.
- Quand est ce que tu vas te décider à tourner la page? Tu vois pas que ça sert à rien tout ce que tu fais? Emmy est partie, tu l’effaces de ta mémoire et tu te trouves une autre nana.
- J’en veux pas d’autre
- Je ne te comprend pas. Tu as toutes les filles de Munich à tes pieds, avant tu en profitais et depuis que tu l’as rencontré tu agis comme un ado devant son premier flirt. Tu crois pas que tu devrais un peu changer d’air? C’est juste une fille, merde!
- Justement non, ce n’est pas qu’une fille. Elle est beaucoup plus importante que ça. Tu peux pas comprendre. On a toujours profité de notre popularité pour se taper toutes les nanas qui nous plaisaient. Mais tu n’as jamais rencontré une fille qui te fasse oublier toutes les autres, une fille qui te fais réfléchir sur ce que tu es. Quand j’étais avec elle, je me rendais compte que j’avais jamais rien vécu de mieux, et que je ne voulais rien vivre d’autre. J’avais qu’une seule chose à faire pour la garder, et j’ai été trop lâche pour le faire. Alors ne me dis pas de tourner la page, quand c’est pour me faire oublier les meilleurs moments de ma vie. » sur ces mots, Wakabayashi partir. Schneider n’avait jamais pensé qu’il pouvait éprouver ça pour quelqu’un. Il regretta immédiatement ses paroles.

……………………………………….......................................................................................................................


A plusieurs centaines de kilomètres de là, une jeune fille était assise dans une salle d’attente. Elle fixait desesperement la pendule «  qu’est ce qu’il fait? Ça fait déjà 20 minutes que j’attend! » la porte s’ouvrit et Emilie sursauta de surprise.
«  Désolé de vous avoir fait attendre. Vous pouvez entrer. Asseyez vous. Bon, alors, vous avez pris rendez vous pour une échographie. Vous savez à combien vous en êtes?
- environ quatorze semaines.
- Vous êtes très jeune, quel age avez vous?
- …….. 18 ans
- l’avortement n’est plus possible mais avez vous réfléchi aux autres moyens? L’adoption?
- je……… je …. En fait, pas vraiment. Je veux juste savoir si le bébé va bien.
- mais après? Est ce que vous avez mis quelqu’un au courant ?
- juste ma cousine
- et vos parents?
- Mes parents me tueraient sils savaient!!
- je suis sur que vous avez tort. Et je pense qu’ils auraient envie de savoir ce qui vous arrive, pour vous soutenir et vous aider.
-je ne préfère pas…
- très bien, c’est votre droit. Et le père?
- Il………il n’a pas de père.
- écoutez je vais vous mettre en relation avec les services sociaux. Vous pourrez poser toutes ils questions que vous voulez et ils vous aideront à agir au mieux pour le bébé et pour vous.
-……. Merci.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une vie avec toi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» décodeur TNT avec disque dur
» Problème avec W9, M6 et NRJ12
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» comment faire du glacage avec du sirop
» Faire du vintage avec Photoshop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plaisir d'écrire :: Fan section : Mangas :: Captain Tsubasa-
Sauter vers: